Stimulation cérébrale profonde et TOC

Dernière mise à jour : 12 janv. 2021



Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l'Institut du Cerveau et de l'AP-HP, et publiée dans la revue Biological Psychiatry, montre que la stimulation cérébrale profonde donne de bons résultats dans le traitement des troubles obsessionnels compulsifs.

Les 8 patients retenus souffrent de TOC sévères, résistants aux traitements médicamenteux et aux thérapies comportementales.

Trois structures cérébrales ont ainsi été traitées : le noyau subthalamique, le noyau accumbens et le noyau caudé. Après 3 mois de stimulation, l'étude montre que la majorité des patients constatent une amélioration quand c'est le noyau subthalamique qui est visé (cette zone du cerveau est également impliquée dans la maladie de Parkinson).


En savoir plus :

https://institutducerveau-icm.org/fr/actualite/stimulation-cerebrale-troubles-obsessionnels-compulsifs/

34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout